Veuillez remplir ce formulaire afin que notre équipe communique avec vous pour répondre à vos questions ou pour toutes informations concernant la future résidence pour retraités.

Vous envisagez la vie en résidence? Inscrivez-vous dès maintenant sur le site de Chartwell - Résidences pour retraités afin d'obtenir les dernières nouvelles relatives à la location d'unités au Chartwell Trait-Carré.

© 2019 Batimo

Implantation du bâtiment

  • Le nombre total d’unités est passé de 386 à 360 pour répondre aux demandes des citoyens.

  • La superficie totale du bâtiment a également été réduite de plus de 10 %.

  • L’immeuble a été déplacé dans la portion ouest du terrain pour dégager la vue à un maximum de voisins et limiter les impacts sur l’ensoleillement.

  • Le nombre d’étages a été réduit sur plusieurs portions de l’immeuble. La répartition des différentes hauteurs du bâtiment a été soigneusement réfléchie pour dégager la vue et permettre à la résidence de mieux se fondre dans l’environnement bâti du secteur. La hauteur varie désormais entre 1 et 6 étages alors qu’elle allait de 4 à 6 étages dans la version précédente.

  • La partie la plus élevée du bâtiment s’étend maintenant sur 2 905 mètres carrés, comparativement à 5 278 mètres carrés dans la version précédente du projet, une réduction de 45 %.

  • La distance par rapport aux immeubles voisins a été recalibrée pour éviter l’effet d’emmurement. Le gabarit, la modulation des façades et l’angle du bâtiment par rapport au boulevard Louis-XIV ont tous été revus pour alléger l’impact visuel de la résidence.

Stationnement et circulation

  • Le ratio de stationnement est resté à 0,9 case par unité d’habitation (soit près de quatre fois l’exigence minimale de la Ville de Québec pour ce type de projet) pour tenir compte des besoins des résidents, de leurs proches et des employés, et compenser l’absence d’espaces de stationnements sur Louis-XIV.

  • L’offre commerciale du rez-de-chaussée a été retirée à la demande des citoyens de manière à limiter le va-et-vient sur le boulevard Louis-XIV.

  • L’entrée des véhicules commerciaux (réception de marchandise, livraisons, etc.) a été séparée de l’entrée des résidents, des visiteurs et des employés pour limiter les risques d’accident.

  • Comme suggéré par certains citoyens, l’entrée ouest du stationnement a été alignée avec l’entrée du stationnement du commerce situé en face de la résidence, aussi pour limiter les risques d’accident.

Implantation du bâtiment

  • Le nombre total d’unités est passé de 386 à 359 et les espaces commerciaux ont été retirés.

  • La superficie du bâtiment a également été réduite de plus de 10 %.

  • L’immeuble a été déplacé dans la portion ouest du terrain pour dégager la vue et la luminosité à un maximum de voisins.

  • La partie la plus élevée du bâtiment s’étend maintenant sur 9 531 pieds carrés, comparativement à 17 316 pieds carrés dans la version précédente du projet, une réduction de 45 %.

  • Le nombre d’étages a été réduit sur plusieurs portions de l’immeuble. La répartition des différentes hauteurs du bâtiment a été soigneusement réfléchie pour permettre à la résidence de mieux se fondre dans l’environnement du secteur. La hauteur varie désormais entre 1 et 6 étages alors qu’elle allait de 4 à 6 étages dans la version précédente du projet.

  • La distance par rapport aux immeubles voisins a été recalibrée pour éviter l’effet d’emmurement.

  • Le gabarit, la modulation des façades et l’angle du bâtiment par rapport au boulevard Louis-XIV ont tous été revus pour alléger l’impact visuel de la résidence et assurer son harmonisation au bâti existant.

Stationnement et circulation

  • L’offre commerciale du rez-de-chaussée a été retirée de manière à limiter le va-et-vient sur le boulevard Louis-XIV. 

  • Le ratio de stationnement est resté à 0,9 case par unité d’habitation (soit près de quatre fois l’exigence minimale de la Ville de Québec pour ce type de projet) pour tenir compte des besoins des résidents, de leurs proches et des employés, pallier l’absence d’espaces de stationnements sur Louis-XIV et s’assurer qu’il n’y ait aucun débordement dans les rues du quartier.

  • L’entrée des véhicules commerciaux (réception de marchandise, livraisons, etc.) a été séparée de l’entrée des résidents, des visiteurs et des employés pour limiter les risques d’accidents. 

  • L’entrée ouest du stationnement a été alignée avec l’entrée du stationnement du commerce situé en face de la résidence, aussi pour limiter les risques d’accident. 

Espaces verts et de détente

  • Le ratio d’espaces verts sera maintenu à environ 25 % des surfaces, incluant une terrasse végétalisée sur le toit, alors que le seuil minimal exigé par la Ville est de 20 % pour un projet comme celui-ci.

  • L’impact visuel du stationnement sera minimisé par l’ajout d’un important couvert végétal qui contribuera également à réduire les îlots de chaleur.

  • Une cour intérieure a été créée et la moitié des logements est désormais orientée vers celle-ci pour offrir plus d’intimité aux voisins et aux résidents. 

  • Une étude d’ensoleillement a été réalisée afin de dégager un maximum de luminosité aux voisins immédiats.

Communications aux citoyens

  • Des consultations ont eu lieu à l'hiver et au printemps 2018 auprès de très nombreux citoyens et citoyennes du voisinage dans le but de remodeler le projet à l’image de leurs idées et de leurs commentaires.

  • Batimo a par la suite organisé, en août et en septembre 2018, des séances publiques d’information et d’échange visant à présenter le nouveau projet et discuter des changements apportés à l’issue de la collaboration avec le voisinage. En tout, plus de 150 personnes du quartier y ont participé.

  • Au cours des étapes réglementaires prévues par la Ville de Québec avant la concrétisation du projet, l’équipe de Batimo et Chartwell demeure à l’écoute et à l’affût des questions et des commentaires du public sur le projet. N’hésitez pas à nous joindre!

  • Enfin, un comité de liaison sera mis en place pour maintenir les canaux de communication ouverts et s'assurer que les citoyens et citoyennes puissent continuer à être proactifs dans leur communauté tout au long de la phase de construction, puis de l’implantation du projet à la vie de quartier.  

Tout comme dans la première version du projet, spécifions qu’aucun dynamitage ne sera nécessaire durant la période de chantier.